Évêques et Princes-évêques

Diocèse de Tongres :

Evêques :

Résidence Tongres ou Maastricht :

saint Servais
(V.349-359/384)

Facon
(V.550)

Domitien
(V.535-V.549)

saint Monulphe
(V.550-597)

Résidence Maastricht :

saint Gondulphe
(V.597)

saint Perpète
(V.604)

saint Ebergise
(V.619-V.630)

saint Jean l'Agneau
(V.631-V.647)

saint Amand
(V.647-V.650)

saint Remacle
(V.650-V.662)

saint Théodard
(V.662-V.670)

saint Lambert
(V.670-700/705)

Résidence Liège :

saint Hubert
(706-727)

saint Floribert
(727-746)

Fulcaire
(746-765/768)

Agilfrid
(765/769-784/787)

Gerbald
(785/787-809/810)

Walcaud
(810-831/836)

Pirard
(832/836-840/842)

Hartgar
(840/841-856)

Francon
(856-900/901/903/904)

Etienne
(901/903/904-920)

Hilduin
(920)

Diocèse de Liège :

Richer
(920-945)

Hugues
(945-947)

Farabert
(947-953)

Rathier
(953-955)

Baldéric Ier
(955-959)

Eracle
(959-971)

Princes-évêques :

Notger
(972-1008)

Baldéric II
(1008-1018)

Wolbodon
(1018-1021)

Durand
(1021-1025)

Réginard
(1025-1037)

Nithard
(1037-1042)

Wazon
(1042-1048)

Théoduin
(1048-1075)

Henri Ier de Verdun
(1075-1091)

Otbert
(1091-1119)

Frédéric de Namur
(1119-1121)

Albéron Ier
(1123-1128)

Alexandre Ier
(1128-1135)

Albéron II
(1135-1145)

Henri II de Leez
(1145-1164)

Alexandre II
(1164-1167)

Raoul de Zähringen
(1167-1191)

Albert de Louvain
(1191-1192)

Lothaire de Hochstaden
(1192-1193)

Simon de Limbourg
(1193-1195)

Albert de Cuyck
(1194-1200)

Hugues de Pierrepont
(1200-1229)

Jean d'Eppes
(1229-1238)

Guillaume de Savoie
(1238-1239)

Robert de Thourotte
(1240-1246)

Henri de Gueldre
(1247-1274)

Jean d'Enghien
(1274-1281)

Jean de Flandre
(1282-1292)

Hugues de Chalons
(1296-1301)

Adolphe de Waldeck
(1301-1302)

Thibaut de Bar
(1303-1312)

Adolphe de la Marck
(1313-1344)

Englebert de la Marck
(1345-1363)

Jean d'Arckel
(1364-1378)

Arnould de Hornes
(1378-1389)

Jean de Bavière
(1390-1417)

Jean de Walenrode
(1418-1419)

Jean de Heinsberg
(1419-1455)

Louis de Bourbon
(1456-1482)

Jean de Hornes
(1483-1505)

Erard de la Marck
(1506-1538)

Corneille de Berghes
(1538-1544)

Georges d'Autriche
(1544-1557)

Robert de Berghes
(1557-1564)

Gérard de Groesbeek
(1564-1580)

Ernest de Bavière
(1581-1612)

Ferdinand de Bavière
(1612-1650)

Maximilien-Henri de Bavière
(1650-1688)

Jean-Louis d'Elderen
(1688-1694)

Joseph-Clément de Bavière
(1694-1723)

Georges-Louis de Berghes
(1724-1743)

Jean-Théodore de Bavière
(1744-1763)

Charles-Nicolas d'Oultremont
(1763-1771)

François-Charles de Velbruck
(1772-1784)

César-Constantin de Hoensbroech
(1784-1792)

François-Antoine-Marie Constantin de Méan
(1792-1794)

Albert de Cuyck aurait été le premier des princes-évêque à posséder un blason marqué de stabilité. En réalité, c'est Hugues de Pierrepont qui possède le premier blason fixe. Avant eux, les nobles avaient des blasons différents selon les circonstances.
  Adoptant les divisions administratives de l'empire romain, les autorités ecclésiastiques font de la CIVITAS TUNGRORUM le siège d'un évêque. Le diocèse de Tongres est créé. Saint Servais est le premier prélat dont l'existence historique soit certaine, bien que Heriger cite plusieurs prédécesseurs, mais déclare ne rien connaître sur eux.
   Pour des raisons restées toujours hypothétiques, les évêques de Tongres, pour certains, depuis saint Servais, pour d'autres, dans le courant du VIe siècle et pour d'autres encore, depuis saint Monulphe, jusque saint Lambert, se sont établis et ont résidé à Maastricht, sans pour autant que le diocèse de Tongres soit devenu celui de Maastricht. Il n'y aurait donc jamais eu d'évêques de Maastricht, mais des évêques de Tongres résidant à Maastricht.
   Après l'assassinat de saint Lambert à Liège (entre 700 et 705), saint Hubert, son successeur, y établit sa résidence; mais rien n'atteste qu'il ait voulu y faire le centre du diocèse.
   En 870, au traité de Meersen, le chef lieu du diocèse est toujours mentionné sous le nom de TUNGRIS et ce n'est qu'en 882 qu'on rencontre pour la première fois la dénomination de CIVITAS (= siège d'un évêque) pour désigner Liège.
   C'est sous l'épiscopat de Richer (920-945) que l'on trouve le premier diplôme avec la mention : "évêque de Liège". Jusqu'à cette date, les évêques, bien que résidant à Maastricht, puis à Liège, continuaient à s'intituler   "évêque de Tongres" ou "évêque des Tongrois". Ils portaient le titre d' EPISCOPUS TUNGRENSIS