http://sites.google.com/site/legrosmensongedelabible

Réflexions

De tous temps, dans toutes les époques, l'homme a éprouvé le besoin d'une puissance supérieure.

Des esprits, des sorciers, des dieux multiples ou uniques. Pourquoi ?

Une telle similitude entre des hommes de tous les horizons, et qui ne pouvaient pas se connaître, n'est elle pas la meilleure preuve de l'existence de Dieu ?

Des dieux il y en eut et il y en a encore beaucoup. L'homme est un être intelligent et doté d'une faculté de raisonner très développée. Mais l'homme a un problème majeur : Une énorme partie de sa raison, de son cerveau, ne lui est pas accessible, c'est ce que les psychanalystes appellent "l'inconscient". Elle ne lui est pas accessible et pourtant elle est en lui, elle pèse en permanence dans sa vie, elle est là dans ses rêves, dans ses intuitions, dans ses souvenirs refoulés. Comment accéder à la partie inconsciente de la raison ? C'est l'une d'une des grandes questions humaines et beaucoup d'hommes y ont épuisé leurs vies et leurs énergies. C'est à cause d'elle qu'est née la psychanalyse, la Méditation Transcendantale, le Yoga, la philosophie Zen, le L.S.D. et bien d'autres choses...

Mais si les premiers hommes des cavernes avaient le même problème que nous tous aujourd'hui, ils étaient loin, très loin de pouvoir l'exprimer. Pourtant cette partie inconsciente de leur raison, ajoutée à leur ignorance du lendemain, de la nature et ses phénomènes, a rapidement créé chez eux un malaise diffus, un besoin que l'on pourrait peut-être appeler aujourd'hui "un mal existentiel". Qu'ont-ils faits ? Ils se sont posé des questions sur l'au-delà et les puissances supérieures et ils ont essayé de les dessiner ou de les sculpter. Ainsi sont nées les premières religions... On comprend mieux pourquoi ces dieux se ressemblaient : Ils étaient issus d'une même espèce de cerveau et pour résoudre le même problème. Et le problème a été résolu : Le malaise de la conscience et de l'au-delà était conjuré par l'existence des puissances supérieures et de l'être suprême.

Le malheur de l'homme c'est sa soif de dominer son prochain ; Ainsi, au fil des années, des siècles et des millénaires, les religions, partout à la fois sur le globe, ont été organisées, rationalisées dans un seul but : Asservir. A chaque fois, une puissante hiérarchie s'est mise en place, une structure lourde qui n'était là que pour une chose : Prendre le pouvoir et le garder en le partageant avec la classe riche et possédante en asservissant les pauvres. Les religions catholiques, musulmanes, protestantes, bouddhistes... ont développé leurs hiérarchies, ont créé des manuels et des théories à l'usage des pauvres et des imbéciles : Un code de bonne conduite et une espérance de vie dans l'au-delà, deux conditions indispensables pour que les masses laborieuses acceptent de trimer et ne se posent pas trop de questions. Des milliers de gens sont morts pour cette théorie, ce système qui a envahi la Terre entière : La plus grande catastrophe de l'histoire de l'humanité.

Plus tard est venue la science et tous les problèmes qu'elle posait à ces hiérarchies. Elle a été contenue, retardée autant que possible, mais il a bien fallu céder pour garder une puissance économique garante de l'existence même de ces religions.

Et aujourd'hui ? Bien des gens se rendent compte que toutes ces organisations se sont tellement éloignées de leur but originel qu'elles ne remplissent même plus leur rôle de départ : "prévenir le mal existentiel". Certains ont donc créé des sectes, de nouvelles organisations mais souvent, hélas, récupérées par quelques-uns, avides ou par les anciens systèmes.

N'empêche, le relatif échec du capitalisme, les crises économiques mondiales issues de la science et de la technologie, cette science elle-même et l'échec du communisme ont réveillé l'instinct de religion de l'homme. On assiste maintenant a une montée de l'intégrisme avec les bains de sang qui l'ont toujours accompagnée. C'est vrai pour l'islam mais ça l'est aussi pour les chrétiens...

Et pendant ce temps là, les adeptes de la "Jehova connection" (et les autres) usent leurs semelles pour distiller le perfide poison et prédire la mille et unième prochaine fin du monde...

http://sites.google.com/site/legrosmensongedelabible

               10/10/2011