Afghanistan
De fiers regards, de bonnes paroles,
Pour le dollar, pour le pétrole.
Mes frères malades tuent mes soeurs,
Faisant parade, ils tuent encore,
Leurs bombes pleuvent, c'est la Terreur,
Le sang abreuve la terre en fleur
Pour le dollar, pour le pétrole,
De bons regards, de fières paroles.
 
 
Hydrocarbures
 
                         A mon ennemi R. Cheney
 
Pour les restes des dinosaures,
des fougères arborescentes,
aux pays des Perses, des Maures,
dans ces terres... intéressantes,
chaud et vif, le sang des hommes
sous le plomb des guerres
coule pour que leurs atomes
fassent matière première.
                             02 septembre 2008
 
La formule magique
 
Hé oui, et voilà l'automne,
Ma grâce me quitte: « Au plaisir! »
De ma beauté la fraîche couronne
N'est plus, hélas, qu'un souvenir.
Alors? - le poids de la couronne
Non dépourvu des agréments
Revient à toi , ma belle et bonne,
Ma fille... Elle te va, et comment!
En ta blondeur cendrée si russe
En ta candeur moqueuse et douce
Je reconnais... Passons, Messieurs.
A toi, Lumière de mes yeux.
 
Le Parrain de l'OTAN
 
                         Hymne satirique
 O vous, ces peuples réfractaires
Qui préférez plutôt mourir
Que d'accueillir le salutaire
Régime qu'on a à vous offrir'
Vos langue, histoire, poèmes, musique,
Tout cela n'est qu'un état voyou!
La grande nation de l'Amérique
Dans le soucis de votre salut
A force de bombes démocratiques
Vous débarrasse du superflu:
Donnez votre eau et votre terre
A vos brillants libérateurs,
La main du brave militaire
Qui tue vos soeurs, enfants et mères,
Oeuvre uniquement pour votre bonheur!
Et sous la botte d'outre-mer,
Violés, pilliés, décapités...
O inspirez enfin cet air
Air purissime de liberté!
 
Pincée de poivre
 
PRENEZ DES ARBRES LA CHAIR VIVANTE
ET DESSINEZ A TRAITS SUBLIMES
LE DOUX VISAGE
DE LA MORT.
En pensant à la Yougoslavie, à l'Irak, à l'Afghanistan...
 
A ce jour, et toi et moi
Nous avons - et c'est une chance! -
Nous avons de l'expérience
Au domaine de l'amour.
Nous savons, et toi et moi:
La tendresse est généreuse,
La caresse est ingénieuse
Au domaine de l'amour,
Mais jamais, ni toi ni moi
Ne serons d'accord qu'une guerre
D'aujourd'hui ou de naguère
Porte l'amour en soi!
Vous, régents, vous milliardaires,
Vous prêtres qui bénissez la guerre
Altruistes-récidivistes, claironnez, chantez toujours!
Que vos guerres, sont généreuses,
Que vos bombes sont ingénieuses... A d'autres!
Car nous avons de l'expérience
                                   au domaine
                                                 de l'Amour.
 
Rêve à substantifs
 
Sur une page, la coccinelle.
Coup d’œil au ciel :
Là-haut, le bleu et l’or
Devant ton nez
Des herbes et des fleurs.
Chaleur.
Douceur.
Quiétude.
Confiance.
Un jour d’été, un jour d’enfance.
Comptine
 
Il n’y a pas d’évolution,
c’est la contre-révolution,
la nauséabonde.
Quand à la révolution,
elle par définition
horrifie le monde.
Ce petit problème a-t-il une solution ?
 
 
Le Berger allemand
 
Le Berger allemand est bien en place,
A son temps formé par Hitlerjugend,
Le Berger allemand apporte la grâce
A l'Allemagne nazie et mène die Jugend.
 
Le Berger allemand se laisse promener
A la courte laisse étasunienne
Et en chien savant discipliné
Monte sur la scène européenne.
 
Installé très confortablement,
A son siège réputé céleste,
Ne rallie nullement le bon Allemand
Ni business ni pouvoir terrestre.
 
Et à ces moments les plus lyriques,
En pensant à d'autres holocaustes,
Il regarde la carte géographique
 
      Comme tant d'autre, moi aussi j'admire les grandes culture et la littérature allemandes,
      de Friederich Hölderlin à Bertolt Brecht. Ce qui est beau est beau, et ce qui est laid.....